Prolongation de l'accord entre la Suisse et la France concernant le télétravail
Sur le même thème
« Geneve fête son lauréat »
Dans notre canton, l’impôt sur la fortune est déjà le plus élevé de Suisse
Violences domestiques: les chiffres 2021 amorcent une baisse

Dans une déclaration commune, les autorités compétentes suisses et françaises ont annoncé la prolongation jusqu'au 31 octobre 2022 de l'accord amiable du 13 mai 2020. Ce dernier règle l'imposition des revenus provenant d'une activité salariée exercée en télétravail pendant la pandémie. Les deux pays élaboreront en outre une solution à long terme pour faciliter le télétravail du point de vue fiscal.