CCIG - Prix de l'égalité
Photo : Crédit T.O-C.
Sur le même thème
Genève impose un quota de 40% de femmes pour les fonctionnaires de l'Etat
La lutte contre les violences faites aux femmes manque de moyens
Nathalie Fontanet veut plus de moyens pour lutter contre les violences faites aux femmes

Le plaisir de m’exprimer ce soir, à la remise des Grands prix de l’économie, sur le prix de l’égalité né d’une collaboration fructueuse entre la CCIG - Chambre de commerce, d'industrie et des services de Genève et l’Etat. 

Il récompense une entreprise qui s’est donné les moyens de promouvoir l’égalité entre hommes et femmes notamment en veillant à assurer une répartition équilibrée des femmes et des hommes à tous les niveaux hiérarchiques.

C’est l’occasion de rappeler l’importance de cette dimension dans la réussite entrepreneuriale.

J'adresse mes félicitations au lauréat, Ecole Moser, ainsi qu'aux autres entreprises sélectionnées cette année. 

Décerner le prix de l'égalité à un lieu dédié à la formation est particulièrement symbolique: c'est véhiculer des valeurs d'exemplarité aux jeunes qui représentent les futurs entrepreneurs et entrepreneuses de demain