Perspectives fiscales 2022 - Réseau Femmes PME
Photo : Crédit A.L.
Sur le même thème
Violences domestiques: les chiffres 2021 amorcent une baisse
Prolongation de l'accord entre la Suisse et la France concernant le télétravail
Cérémonie de prise de drapeau du bataillon de carabiniers 14

Modèle de lettre Le département des finances et des ressources humaines, dont j'ai la charge, traite de plusieurs thématiques transversales qui ont un impact sur l’administration dans son ensemble et qui sont essentielles à son bon fonctionnement: la fiscalité est la thématique centrale de cette présentation.

Modèle de lettre Les comptes 2021 de l'Etat de Genève renouent avec les chiffres noirs alors que selon la LGAF le retour à l'équilibre n'était prévu qu'en 2028. Ils bouclent sur un excédent de revenus de 49 millions, ce qui contraste avec le déficit de -847 millions prévu au budget 2021.


Cette situation est due, avant tout, à des revenus fiscaux extraordinaires en augmentation de près d'un milliard de francs (999 millions) par rapport au budget. Ils proviennent de l'impôt sur les personnes morales et des impôts liés à l'immobilier. La croissance sans précédent des secteurs phares de l'économie genevoise que sont le commerce international, la finance et l'horlogerie, ainsi qu'un nombre de transactions immobilières aux montants records expliquent ce résultat hors norme.

Ces bons résultats ont également permis de réduire la dette de 427 millions. 

Modèle de lettCependant, ils contrastent avec les difficultés connues par d'autres secteurs économiques (tourisme, restauration, commerces de proximité, événementiel) particulièrement affectés par la crise du Covid. Les besoins en aide sociale ont augmenté durant la pandémie et tout porte à croire que cette situation pourrait perdurer.

Pour l'avenir, nous devons de rester prudents et ne pas présumer que ces revenus extraordinaires se renouvelleront ces prochaines années. Selon les prévisions du Groupe de perspectives économiques d'avril 2022, la croissance à Genève devrait être inférieure à celle observée en Suisse. La reprise économique est estimée à +3.3% pour Genève et +3.7% pour la Suisse. Cette baisse du PIB laisse présager une crise économique. A cela s'ajoutent les conséquences économiques, sociales et humanitaires de la guerre en Ukraine qui sont encore difficiles à estimer.